Manipulation

Cher(e) Ami(e),

La manipulation de l’information pour altérer les consciences individuelles et collectives est assez intéressante à étudier, car nous en sommes tous victimes. Connaître les petits trucs utilisés permet de prendre du recul sur les informations que l’on nous communique notamment celles qui consistent à nous faire penser que tout va bien, que la révolution énergétique n’est pas nécessaire car nous avons bien d’autres choses à gérer. Mais quelle sera l’intensité des problèmes économiques, sociaux, sécuritaires et de santé si la planète devient inhabitable pour une grande partie de l’humanité, par exemple suite à la montée du niveau de la mer de 6 mètres, après la fonte de 50%  des glaces du Groenland et de l’Antarctique.

Pour nous manipuler et éviter notre réaction,  il n’y a que 5 petites règles à suivre :

  • faire le nécessaire pour que les faits deviennent des théories ;
  • faire croire que les scientifiques ne sont pas d’accord entre eux ;
  • faire croire que changer de cap est économiquement non souhaitable ;
  • faire croire que le changement serait pire que la situation actuelle ;
  • et enfin faire le nécessaire pour qu’individuellement nous nous identifions à notre domaine d’activité, ce qui permettra que si le domaine est menacé (même pour de très bonnes raisons) nous le défendions bec et ongles.

L’idée générale est de semer le doute. Ce doute est précieux pour ceux qui sont en place car au niveau individuel le doute nous empêche de changer de comportement, donc d’orienter autrement la richesse que nous générons, ou avons généré par notre activité. Au niveau collectif, le doute empêche l’émergence de lois pouvant briser certaines industries pour en favoriser d’autres, et flécher des budgets existants vers d’autres priorités.

Concernant le réchauffement climatique cette manière d’agir a merveilleusement bien fonctionné et aujourd’hui en 2018, bien que l’alerte ait été donnée en 1957 par des scientifiques comme M. Roger Revelle (1909-1991), nous en sommes encore à acheter des véhicules à énergie fossile dont les consommations sont scandaleuses par rapport à l’enjeu planétaire, où rêver de parcourir le monde rapidement dans tous les sens pour se délecter des merveilles qui s’y trouvent. 61 ans après les premières alertes,  la courbe grimpe toujours, nous n’avons pas encore réagit :

global warning 2

M. Al Gore a bien montré ce qu’il en a été pour le réchauffement climatique, notamment dans son film de 2006, les idées maitresses qui nous ont été implanté sont les suivantes :

  1. Il y a un doute au réchauffement climatique  : une analyse de 10% des articles scientifiques sur 10 ans concernant le réchauffement climatique a montré que sur 928 publications pas une seule ne remettait en cause ce phénomène. Parallèlement dans la presse à laquelle nous avons accès 53% des articles émettaient un doute (cherchez l’erreur ?) :

manipulation 1.PNG

2. L’économie doit primer sur la planète, mais comment le pourrait-elle  ? Sans planète quelle pourrait être l’économie, et comment peut-on imaginer que gérer une planète plutôt que de l’exploiter engendrerait la pauvreté et le chaos ?

manipulation 2.PNG

A ces 2 idées maitresses identifiées, je pense que nous devons en ajouter 2 autres plus récentes mais qu’il est possible d’entendre régulièrement :

  1. les énergies renouvelables vont polluer plus que les énergies actuelles. Pour exemple lorsque l’on aborde la mise en place de modules solaires, presque systématiquement la question du recyclage est abordée. On ne peut que s’en féliciter mais s’interroger sur l’absence de cette question lorsque l’on achète un smartphone, un téléviseur, une voiture, un équipement quelconque. Autre exemple, n’avez vous jamais été étonné de l’énorme communication autour des batteries ion-lithium pour les voitures électriques qui serait un problème, tout en occultant complètement les conséquences actuelles de la production de 40 milliards de piles annuellement pour nos divers objets, et ou de l’exploitation minière d’or, de diamants, etc… ? N’est ce pas un signe que nous nous sommes faits manipulés : d’un coté un changement non souhaité, de l’autre un existant que l’on souhaite faire perdurer, mais est ce bien nous qui le souhaitons ?
  2. les énergies renouvelables sont une charge, elles coutent chères et notre économie va en pâtir. Ainsi cette activité en France serait incapable de générer des opportunités de richesse. Le nucléaire, l’exploitation du gaz et du pétrole le pourraient mais pas les énergies renouvelables. Et pourquoi donc ? Quelle main invisible nous empêcherait d’être ingénieux aussi en ce domaine, et surtout d’utiliser les énergies renouvelables pour proposer de nouveaux services ?

Surtout lors de vos critiques au changement, n’oubliez pas de critiquer l’existant. C’est le seul moyen de se déconditionner.

E.D.F.

2 commentaires sur “Manipulation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s